Les élèves de l’option histoire des arts en tournage au musée de Tessé le jeudi 31 mars !

Les élèves de 1ère et Terminale ont réalisé un tournage de film au musée de Tessé avec la réalisatrice Céline Thiou en lien avec leur programme. Le film a été projeté le 11 mai au festival « Les jeunes ont du talent » au Palais des congrès du Mans et le sera également le 14 mai au musée de Tessé pendant l’événement « La nuit européenne des musées » organisée par les musées du Mans. En effet, il sera projeté à plusieurs reprises au musée de Tessé, à partir de 17 h jusqu’à minuit.

Retrouvez sous le lien suivant la présentation du film lors de l’évènement « Les jeunes ont du talent » au Palais des Congrès : https://filevert.fr/d/0NrIkdz3BcDxTfqtKw== 

Les grands témoins présents , des professionnels de l’image, ont apprécié la qualité des images , la beauté des plans et apprécié la démarche originale d’approche des œuvres d’art que propose le film .

Le travail des élèves :

Comment travailler les thèmes du programme de l’option Histoire des arts de manière originale, artistique, coopérative et créative ? C’était le défi lancé aux élèves de première et de terminale cette année !

La rencontre avec la conservatrice et commissaire d’exposition du musée de Tessé, Françoise Froger a déterminé la nature du projet : créer un court-métrage, portrait d’une femme passionnée d’art, libre et iconoclaste. Avec l’aide de la réalisatrice Céline Thiou, les élèves se sont lancés dans cette aventure collective.

Plusieurs mois de travail ont ensuite été nécessaires pour s’approprier le processus de création d’un film. Les questions étaient nombreuses : comment construire un portrait au cinéma ? Comment amener le « modèle » à se dévoiler ? Comment construire une séquence filmique, entrer dans un processus d’écriture spécifique pour traduire en images et en sons des scènes imaginées, créer des atmosphères ? Comment donner vie aux œuvres exposées dans le musée ? Comment rejouer l’histoire des arts qui s’y raconte ?

Pour nourrir l’imaginaire visuel et esthétique des élèves, quelques films incontournables ont composé une besace inspirante : « Portrait d’une jeune fille en feu » de Céline Sciamma, « Jane B » par Agnès V ou encore « Les citronniers » d’Eran Riklis.

Le lieu du tournage fut très vite trouvé : le musée de Tessé, avec son allure imposante, son escalier majestueux, ses grandes salles nimbées de lumière, ses parquets qui grincent et sa galerie égyptienne : il constituait un décor idéal pour le tournage d’un film. Les œuvres présentées dans le cadre de l’exposition temporaire « Peinture des lointains », en collaboration avec le musée du quai-de-Branly, trouvaient également toute leur place dans le film. En questionnant la représentation de l’Autre, de l’ailleurs, réel ou rêvé, fidèle, stéréotypé ou idéalisé, elles constituaient une manière d’enrichir le questionnement sur l’art du portrait et l’émancipation par l’art.

La journée de tournage fut un moment particulièrement intense et restera un souvenir marquant pour tous les élèves et leurs enseignants. Comme sur un véritable tournage professionnel, chaque scène nécessitait plusieurs prises, pour permettre à chaque comédien de donner le meilleur de lui-même et aux scènes de groupes d’être parfaitement chorégraphiées.

Félicitations à nos élèves et à leurs enseignants pour leur extraordinaire créativité !