Histoire des Arts : visites culturelles et artistiques

A la rencontre de Nyx

Dans le cadre de leur option Histoire Des Arts, les élèves se sont rendus au théâtre les Quinconces – l’Espal pour assister à une création du metteur en scène Fabrice Melquiot en collaboration avec le théâtre du Centaure

Voici, d’une façon très poétique, leurs impressions à l’issue de la représentation :

Au-delà des limites : visite en novembre 2021

Tout au long du mois de septembre,  élèves de première et de terminale de l’Option Histoire Des Arts et enseignants ont sillonné la ville et arpenté ses lieux culturels pour rencontrer des œuvres et des artistes.

Le parcours a commencé par la découverte d’une exposition d’envergure proposée par le musée de Tessé « Au cœur des abstractions, Marie Raymond et ses amis » conçue et présentée avec enthousiasme par Françoise Froger, l’une des commissaires de l’exposition. La rencontre avec cette femme artiste, malheureusement oubliée de l’Histoire des arts, et son groupe d’amis, des artistes reconnus comme Pierre Soulages, Gérard Schneider, Hans Hartung, Nicolas de Staël… a suscité l’intérêt des élèves et nourri leurs questionnements sur l’abstraction en peinture. Ne faudrait-il pas finalement, comme le propose Gérard Schneider « voir la peinture abstraite comme on écoute la musique » et la sentir, l’éprouver plutôt que de chercher à la comprendre ?

Notre périple nous a ensuite conduits au parc du Gué de Maulny, le groupe a mis le cap sur le festival « Plein Champ », destiné à permettre au grand public de découvrir l’art urbain et d’assister aux performances en direct des artistes. Notre spécialiste du graff, Laurent Guittet, a introduit la visite en endossant le costume de conférencier et donné quelques clés aux élèves pour comprendre les enjeux de cette forme artistique. En soumettant les œuvres aux intempéries, à d’éventuelles dégradations, cet art nous invite à repenser notre conception de l’œuvre d’art : l’art urbain accepte son caractère éphémère. 

Pour achever cette épopée, nos pas se sont dirigés vers le Fonds International d’Art Actuel du Mans conçu par Lucien Ruimy, son président et commissaire d’exposition. Cette fois, les élèves découvrent le plasticien Victor Vasarely, dans le cadre de l’exposition « Art et Industrie » qui lui est consacrée. A travers les 36 œuvres exposées et la découverte de son langage plastique, les élèves comprennent l’évolution du travail de l’artiste et sont conquis par sa volonté de sortir l’art des musées pour le rendre accessible à tous.

A l’issue de ce parcours de découverte culturelle et artistique, les élèves ont à présent pour mission de traduire leur perception des artistes et des œuvres et de la partager avec une production plastique et expressive.

Vous pourrez découvrir l’exposition de leurs travaux à partir du mois de novembre dans le couloir d’Histoire des Arts.

Des bannières de nos élèves visibles dans la ville

Des bannières que la classe de 1SEN de 2020-2021 a réalisées au printemps dernier dans le cadre d’un atelier de pratique artistique avec l’illustratrice Pascale Etchecopar.

Ces bannières illustrent des fables de La Fontaine dont on fête cette année les 400 ans et sont actuellement exposées en ville dans le cadre de Fête lire.

Nous avons pu aussi les admirer au parc Monod jusqu’au 2 novembre 2021.